La maison Bachet

Au n°13, se tient la maison de Gabriel Bachet, chef de résistance locale pendant la seconde guerre mondiale.

Contact

13 rue Gabriel Bachet
77760 Villiers-sous-Grez

Envoyer un mail

- © Mairie de Villiers-sous-Grez

Gabriel Bachet, né en 1905, cultivateur de Villiers, a recueilli chez lui, pendant six
semaines, un aviateur américain éjecté d’une forteresse volante qui avait été abattue par les allemands en décembre 1942. Au début de l’année 1943, il rejoint le groupe Bureau des Opérations Aériennes, d’obédience gaulliste. Gabriel devient alors le chef du groupe B.O.A. de Villiers qu’il avait formé avec d’autres membres de sa famille et quelques amis.
Le groupe de résistants participe à différentes opérations de réception de
parachutages d’armes et d’agents de liaison ainsi qu’à la fourniture de
renseignements.
Gabriel a été arrêté par la Gestapo le 3 juillet 1944. Il a été tabassé devant sa femme et ses trois enfants ; puis emmené, sabots aux pieds, à la prison de Fontainebleau pour interrogatoire. Il fut transféré ensuite au siège de la Gestapo, rue des Saussaies à Paris, où il subit la torture, puis écroué à la prison de Fresnes. Il a ensuite été déporté en Allemagne par le dernier convoi parti de France, le 18 août 1944. Il est passé dans les camps de Buchenwald, Ellrich, Dora et Nordhausen, où il décéda à une date inconnue.
Par délibération du Conseil Municipal, en 1947, la commune a donné son nom à la rue où il demeurait. La maison est toujours habitée par la famille Bachet.