Vestiges du château d'Everly

- © © CB
le Saut de loup - © © CB

Après les guerres de Religion, Gabriel de la Vallée acquiert le domaine d’Everly, qui est jusqu’alors un hameau de Chalmaison. Il l’agrandit et fit construire un château. Son héritier fait ériger la terre en marquisat et la localité en paroisse en 1626. En 1746, Jean-Victor de Rochechouart, duc de Mortemart, et marquis d’Everly, entreprend la construction d’un nouveau château, sur un domaine qu’il agrandit considérablement et qui coupe alors le village en deux. A la Révolution, l’édifice est détruit, les biens sont vendus aux enchères. Un troisième château est construit vers 1850 par le comte de Luçay, mais démoli en 1896 suite à un incendie. À la fin du XXème siècle, la municipalité entreprend de remettre en état les vestiges de l’ancien parc de l'ancien château des ducs de Mortemart. De celui-ci ne subsiste que le bâtiment des communs et la perspective "sud"
Ce qui reste du parc est bien situé au cœur de vie du village en accueillant les promenades dominicales des habitants, le long du Saut de Loup : un fossé restauré séparant autrefois le verger du parc du château. Il fut construit pour éviter que les animaux sauvages pénètrent dans le domaine. Ce lieu ouvert concentre aujourd’hui des festivités estivales : les feux de la Saint-Jean, le feu d’artifice du 14 juillet tiré devant le bassin, ancien miroir du château. L’espace est en passe d’être réaménagé pour être en harmonie avec les récentes restaurations engagées, ainsi, les anciennes terrasses reprendront alors vie en offrant une aire de jeux pour les enfants, un théâtre de verdure et des allées pour la promenade.