Château-Landon

Petites cités de caractère

Un parcours de 4 kilomètres, vous invite à la découverte de l'ancienne cité médiévale de Château-Landon. (plan guide à l'Office de Tourisme Gâtinais Val-de-Loing, bureau de Château-Landon où à l'église Notre Dame).

- © ©OTGVL77
Abbaye Saint-Séverin Château-Landon - © © OTSI Château-Landon
Eglise Notre Dame Château-Landon - © ©Maison du Tourisme
Lavoir Château-Landon - © ©Maison du Tourisme
Tour Madeleine Château-Landon - © ©Maison du Tourisme
Tour Saint André Château-Landon - © ©Maison du Tourisme
Tour Saint Thugal Château-Landon - © ©Maison du Tourisme

Jadis capitale des Comtes du Gâtinais, Château-Landon est donné au roi de France en l’an 1068 par Foulques IV le Réchin. Elle devient résidence royale : Louis VI, Louis VII, Philippe Auguste y séjournent régulièrement. Depuis le VIe siècle, la cité est renommée en tant que haut-lieu religieux et lieu de pèlerinage.

En effet, selon la légende, un moine nommé Séverin venu de Suisse aurait guéri miraculeusement Clovis (1er roi franc chrétien), avant de venir mourir à Château-Landon vers l'an 511.
Pour honorer sa mémoire Childebert 1er, le 3ème fils de Clovis fit élever vers 545 une 1ère basilique qui deviendra au fil des siècles la grande abbaye royale Saint-Séverin.
On venait nombreux et de très loin pour y vénérer les reliques du Saint. Grâce à sa puissante abbaye richement entretenue par les rois de France et les papes, la cité deviendra un centre religieux très important avec ses 17 édifices dont 4 monastères et prieurés.

Berceau de la lignée des Plantagenêt…
Le fils du Comte Foulques IV, le Rechin, Foulques V, comte de Château-Landon, devient à l’issue des croisades, premier roi du royaume chrétien de Jérusalem. Son fils Geoffroy épousa Mathilde d’Angleterre et prit la tête d’une lignée royale célèbre les "Plantagenêt", lignée qui régna sur l’Angleterre de 1154 à 1485. C’est ce Geoffroy qui glissa une petite branche de genêt à son couvre chef, d’où le nom de "Plantagenêt" qui fera la renommée de la famille.

Une ville drapante…
Dans une charte royale datant de 1381, Château-Landon figure parmi les 17 villes "drapantes" du royaume. On retrouve aujourd'hui la trace de 17 moulins disposés au fil de la petite rivière du Fusain, coulant au pied de la cité où la laine se foulait.
La ville produisait notamment des "tabards", de gros manteaux de laine, dont le souvenir surgit à travers le nom du parc de la "Tabarderie", un espace de verdure et de loisirs bordant le Fusain.

Un site privilégié…
Château-Landon bénéficie d’un site exceptionnel. La cité médiévale se dresse fièrement sur son promontoire rocheux ce qui lui vaut son surnom de "Rocamadour" du Gâtinais.

 

  • Ouverture

    Du 01/01 au 31/12 de 9h30 à 17h30.
    Fermé lundi et dimanche.
    Fermetures exceptionnelles les jours fériés.

  • Tarifs

    Gratuit pour les chauffeurs.
    Tarif groupe à partir de 15 personnes.

Et aussi ...

à proximité