Vivez un "Eté en Grand" en Seine-et-Marne !

Inutile de quitter l’Hexagone, la Seine-et-Marne vous invite à retrouver votre liberté lors d’expériences dont vous vous souviendrez longtemps.

Laissez-nous vous inspirer pour l’été de toutes vos envies !

Téléchargez

Eglise Saint Etienne

Gothique XIIIe siècle Classé (CMN)

Regardons l’église d’un peu plus près. Elle est dédiée à Saint Étienne. On ignore qui a commandité la construction de cette grande église d’influence cistercienne pour un village bien modeste au Moyen-Age.

Contact

rue de Nemours
77760 Villiers-sous-Grez

Envoyer un mail

vue extérieure de l'église - © Mairie de Villiers-sous-Grez

L’observation de l’architecture seulement permet d’établir un historique
approximatif de la construction. La décoration du portail correspond à une
édification vers l’an 1250. Avant de construire le portail, il a donc fallu bâtir
d’abord les murs, vraisemblablement pendant la première moitié du XIII ème siècle.
La nef de 29 m de long sur 11 m de large avec un chevet plat paraît avoir été
construite d’un seul jet vu l’unité de style de la construction et la qualité régulière
des matériaux locaux utilisés (murs en moellons de grès provenant des rochers
tout proches, encadrements de fenêtres, arcs des voûtes et portail, taillés dans
des blocs de calcaire de Souppes ou de Château-Landon). Proches du village,
les bois ont fourni la charpente de l’église. Le couvrement de celle-ci eut lieu
entre 1300 et 1350. On peut supposer qu’il y eut d’abord un plafond en bois
avant que l’église ne soit voûtée en pierre.
Pour accéder au clocher actuel, on emprunte la tour de l’ancien clocher qui
devait être utilisée comme tour de défense. En avançant vers l’allée Jean
Tardieu, on voit toujours, à l’extérieur, une meurtrière pour le passage des
flèches et à l’intérieur de l’église, pour monter au clocher, il faut passer sous un
assommoir d’où on jetait des pierres et de l’eau sur les assaillants. La
construction de la tour carrée du clocher est réalisée dans le style gothique et
avec les mêmes matériaux que ceux de la nef, taillés de la même façon, si bien
que, de l’extérieur, on ne voit pas l’écart d’âge entre la nef et le clocher. Un étage
est ajouté au clocher au XVIème ou XVIIème siècle, vraisemblablement à cause de
l’installation d’une cloche plus grosse. La cloche actuelle est datée 1628, son
diamètre est de 120 cm, son poids d’environ 1000 kg. Elle s’appelle « Marie ».
Elle est inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 1942. Le bas du
clocher a été transformé en chapelle seigneuriale. On distingue encore, à
l‘intérieur de cette chapelle et sur un mur de l’église, l’écusson des D’Argouges,
seigneurs du village de 1641 jusqu’à la Révolution. Une horloge, avec 4 cadrans,
achetée chez un horloger de Paris, est installée par la commune en 1906 par le
maçon et le menuisier du village.