Vivez un "Eté en Grand" en Seine-et-Marne !

Inutile de quitter l’Hexagone, la Seine-et-Marne vous invite à retrouver votre liberté lors d’expériences dont vous vous souviendrez longtemps.

Laissez-nous vous inspirer pour l’été de toutes vos envies !

Téléchargez

Lorrez-le-Bocage-Préaux

Le long du Lunain, le charme des paysages du bocage.....

Contact

Lorrez-le-Bocage - © OTGVL
Le château - © OTGVL
Croix percée - © OTGVL
Eglise Sainte-Anne - © OTGVL
Tour du moulin à vent - © OTGVL
Préaux - © OTGVL
Préaux - Eglise Notre Dame de la Nativité - © OTGVL

Le village tire son nom d’un domaine qui avant la conquête franque appartenait à un colon romain ou gallo-romain dénommé Laurus d’où Louriacum (domaine de Laurus). C'est donc, au XIIème siècle qu'un prieuré s’y établit et que Lorri Super Lunan est, également, entouré d’une enceinte fortifiée comprenant 13 tours. Néanmoins, elle fut endommagée durant la guerre de 100 ans puis reconstruite sous François 1er. Finalement, elle fut détruite au XIXème siècle sur décision du conseil municipal. A ce jour, Il n’en reste que la tourelle (Tour du moulin), la tour Gisclon (convertit en habitation) et quelques vestiges. Il est à noter que Louis VII, Saint-Louis et sa mère Blanche de Castille résideront en ces lieux.

Elevé sur les fondations d'un ancien manoir féodal construit par Louis VII le Jeune, le château fut construit par Aymar de Brisay, seigneur de La Motte et de Lorrez de 1480 à 1512. Ensuite, Il fut vendu à la révolution puis laissé à l’abandon. Beaucoup plus tard, en 1839, il fut acheté et restauré par Madame Amélie Greffulhe, comtesse Paul de Ségur. D'ailleurs, c'est à cette époque que Sophie Rostopchine, d'origine russe, "Comtesse de Ségur" et écrivain célèbre, venait au château pour rendre visite à la famille de son époux, le comte Eugène de Ségur, un cousin du comte Paul. Par la suite, Juliette, la fille de la comtesse et du comte Paul de Ségur, épousa le comte Roger de La Rochefoucauld en 1853. Leur descendant possède toujours le château.

L’église Sainte-Anne date du XIIIème siècle. On peut y voir une tourelle et une tour qui servaient de tours de guet. C'est ainsi que durant longtemps, l’église fut le sanctuaire du prieuré dont l’enceinte englobait toute la vallée jusqu’au Lunain. Elle était, aussi, le refuge des habitants et des prieurs pendant les périodes troublées.

Au carrefour de deux anciens chemins se dresse une croix percée en grès qui date de 1615. Elle fut restaurée en 1770 par un tailleur de pierre de Préaux et en 1981 par l’association AHVOL.

De même, sur un chemin en direction de Paley, on trouve les vestiges d’un édifice romain datant de l’époque de l’empereur Claude (an 41 à 51). Cet endroit se nomme la Cave aux fées.

Le lavoir du XIXème siècle possède un système d’élévation à plateaux mobiles permettant de s’adapter au niveau de l’eau.

PRÉAUX
Au XIIIème siècle, ce bourg dont les maisons se regroupent autour de l’église centrale appartenait aux frères Payen de Chevry en Sereine. Ils légueront, ensuite, le fief à leur sœur Catherine, prieure de l’abbaye de Villechasson. L’église Notre Dame de la Nativité date du XIIIème siècle, on peut y admirer durant les journées du patrimoine le retable du maître-autel, une belle statue de la vierge à l’enfant et le tabernacle en bois doré sculpté datant du XVIIème siècle. Préaux est rattaché à Lorrez-le-Bocage depuis 1972.

 

  • Ouverture

    Toute l'année. Tous les jours
    Ouverture le lundi, mardi, mercredi et jeudi de 10h à 12h et de 16h à 18h. Le vendredi et samedi de 10h à 12h.
    Fermé le dimanche.
    Fermetures exceptionnelles les 1er janvier, Lundi de Pâques, Jeudi de l'Ascension, Lundi de Pentecôte, 1er mai, 8 mai, 14 juillet, 15 août, 1er novembre, 11 novembre et 25 décembre.

  • Equipements

    Aire de jeux

    Aire de pique-nique

    Bar

    Salle d'exposition

    Parking

    Médiathèque

    Parking gratuit

  • Services

    Boutique

    Restauration

    Restauration rapide

    Plats à emporter/Plats cuisinés

    Centre de loisirs

  • Langues parlées
    • Français