Marché de Lagny-sur-Marne

Marché régulier

Le charme de Lagny-sur-Marne? On citera sa magnifique église, la quiétude des bords de Marne, l’architecture surprenante de la mairie et…son marché.
En extérieur place de la Fontaine, rue des marchés et sous la halle couverte place du Marché au Blé.

DUMPIT!

NULL

Contact

Place du Marché au blé
77400 Lagny-sur-Marne

01 64 02 15 15 Office de Tourisme de Marne et Gondoire

le marché de Lagny - © OTMG_S.Marcoux
- © OTMG
- © OTMG

Ah le marché de Lagny-sur-Marne ! Il donne au cœur de cette ancienne cité médiévale l’atmosphère chaleureuse des villes provinciales.

Se rendre au marché, c’est s’offrir un dépaysement garanti. Depuis la rue des marchés jusqu’à la halle en passant par la place de la Fontaine et celle du marché au blé, tous vos sens s’éveillent. Les rires se mélangent au verbe haut des commerçants…Ce n’est pas un brouhaha, c’est un chant. Les couleurs des fruits, des légumes, des poissons…c’est une palette de peintre. Les parfums entre les étals des fraises, des olives, du brie…c’est une invitation à la gourmandise. Le marché de Lagny-sur-Marne est un tableau, une peinture vivante d’Edouard Cortès, enfant du pays que la vie des rues et des places urbaines a tant inspiré.

Sur la place de la Fontaine, l’ancienne halle des Cinq Pignons rappelle que Lagny-sur-Marne est une ville marchande depuis l’époque médiévale. Imaginez… Lors de la grande foire de Champagne, ça fourmillait de vendeurs et d’acheteurs européens commerçant. Les bateaux accostaient place marchande pour décharger épices, étoffes et bétails. Des siècles plus tard, près de la fontaine, un marché aux herbes s’installa. D’autres ont vu le jour puis sont tombés dans l’oubli : le marché au cochon place de la Victoire ou encore celui à la volaille place de l’hôtel de Ville. Et la place du marché au blé me direz-vous ? C’était la place publique. Encore au XIXème siècle s’y dressaient la halle au blé ainsi qu’un pilori…

Revenons à notre époque.
Rejoignez-nous sous la halle du marché. Levez les yeux. Avez-vous remarqué le nom des allées ? L’aune de drap, le setier de froment, le bichet de blé, le tonlieu, ce sont ceux des anciens poids, des anciennes mesures et taxes, qui avaient cours sur les foires et marchés. Le tonlieu était une taxe perçue par l’abbé lors des transactions. Vendeurs et acheteurs payaient la taxe proportionnellement à la qualité et au poids de la marchandise.
Les ventes pouvaient se régler avec le parisis, la monnaie royale frappée à Paris.
Le crieur annonçait l’ouverture et la fermeture de chaque foire en parcourant les rues.

Au cœur de la halle, sur la placette des Latignaciens, l’ancienne borne fontaine était alimentée par la source Saint-Fursy. Jusqu’en 1939, elle a fourni l’eau aux foyers ne bénéficiant pas de raccordements directs.

La prochaine fois que vous irez au marché pour faire vos achats, profitez de ce moment pour respirer ses parfums, écouter ses sons et observer. L’histoire se cache parfois là où on ne s’y attend pas...

Texte : Valérie Piller
Paru dans : Magazine Municipal de Lagny-sur-Marne - mars/avril 2021

  • Ouverture

    Toute l'année, tous les mercredis, vendredis et dimanches de 5h30 à 12h.

  • Tarifs

    Accès libre.