- © © CB
- © © CB

Ce lavoir, en pierre et à toit à double pente, fut construit en 1880 à l'emplacement d'un plus ancien, devenu vétuste. Cet équipement était nécessaire sur le rû de Mons, il évitait ainsi aux lavandières de se rendre sur les bords de l'Auxence, sur un site assez éloigné du village, qui était appelé Roises car il servait également à faire rouir le chanvre, plante utilisée pour la fabrication de cordages. Jusqu'à la fin du XIXème siècle, l'ensemble de la Bassée, avec ses nombreux marais, était mobilisé pour cette production.
Ce lavoir fut encore utilisé jusque dans les années 1960, puis la machine à laver s'imposa dans la vie domestique.
A noter que Thénisy est une ville d’eau, car pas moins de 32 puits y ont été dénombrés. Chaque maison avait son puits. Parfois ils étaient communs à deux maisons, parfois ils étaient à l'extérieur de la propriété de manière à être accessible à ceux qui n'en avaient pas.