- © © CB
- © © CB

"La Ferme d’Isle" est connue pour des fosses, puits et bâtiments annexes regroupés à proximité d’un enclos à caractère aristocratique. Ce complexe daterait du Hallstatt final. Bien plus tard il est avéré qu’un château et une chapelle seigneuriale ont existé en ce lieu. Vers 1830, la ferme d'Isle appartient au baron de Macklot qui la vend au comte Charles- René de Bombelles, troisième mari de Marie-Louise d'Autriche, elle-même deuxième épouse de Napoléon Bonaparte. Cette propriété est vendue par ses héritiers en 1865.
Voici une grosse ferme située sur la rive droite de la Seine, au milieu des champs. De beaux bâtiments d’exploitation en bon état, ainsi que la maison de maître, se distribuent autour d’une cour rectangulaire, ce qui forme une enceinte complètement fermée dans laquelle on ne pénètre que par une grande porte. Ces bâtiments permettent de mieux appréhender l’époque d’apogée des fiefs seigneuriaux et de leur prospérité agricole. Ils sont caractéristiques de la grande ferme locale, construite dans les matériaux du pays. Au milieu de la cour se dressait autrefois un énorme tas de fumier dont la taille était proportionnelle à l’importance du troupeau et donc à la richesse du fermier.