Brie-Comte-Robert

Avec ses beaux espaces verts et son riche passé, la vieille cité briarde invite à la flânerie.

Château de Brie-Comte-Robert - © SMT
Brie-Comte-Robert - © Droits Réservés
Brie-Comte-Robert - © Droits Réservés
Brie-Comte-Robert - © Droits Réservés

L’église Saint-Étienne
La construction de l’église débute de la fin du XIIe siècle pour se terminer à la fin du siècle suivant. Une importante et belle campagne de restauration a eu lieu à la Renaissance. Les vitraux recouvrent toutes les périodes de la vie de l’église, du XIIIe siècle avec une rosace représentant entre autres un intéressant calendrier agricole, jusqu’au XXIe siècle, avec deux verrières symbolisant l’Annonciation et l’Épiphanie.

Le château
Construit à la fin du XIIe siècle, par Robert I de Dreux, le château, entouré de douves, comporte six tours rondes et deux tours portes carrées : la plus imposante des deux est la tour maîtresse de l’édifice. Il est classé Monument historique en 1925. Depuis 1982 ; l’association les Amis du Vieux Château œuvre pour la connaissance et la réhabilitation de ce monument. Elle a créé et gère, avec l’appui de la commune, un Centre d’Interprétation du Patrimoine, qui, situé dans l’enceinte du site, présente le fruit de leurs recherches archéologiques et historiques.

L’hôtel-Dieu
L’hôtel-Dieu longeant la rue des halles, la façade de la salle d’accueil de l’hôtel-Dieu, édifiée au XIIIe siècle, témoigne de l’hospitalité briarde accordée aux voyageurs indigents.

A faire :
Fréquentes expositions artistiques dans l’hôtel-Dieu.
Dans l’enceinte du château, exposition archéologique et historique de site.
Visites de groupe pour les trois monuments historiques, sur rendez-vous.