Fontaine Saint-Mathurin

La tradition raconte que Mathurin était berger et que, pour abreuver ses troupeaux, il avait fait jaillir la fontaine d’un coup de pied, dont on montre l’empreinte dans la roche.

Fontaine Saint Mathurin
Fontaine Saint Mathurin

La fontaine se compose, à flanc de coteau, d’un petit édicule de pierre, reconstruit probablement plusieurs fois et en dernier lieu, il y a une centaine d’années, et qui recouvre un petit bassin dont une roche forme le fond. Ce bassin est alimenté actuellement de façon intermittente, par de l’eau qui ruisselle à faible profondeur. Cette « source » était sans doute plus abondante autrefois, lorsque la fontaine était située au milieu d’un lande, avant les plantations de pins opérées durant le XIXe siècle.

Cette fontaine n’est pas citée dans la légende de saint Mathurin, dont le premier récit date du IXe siècle. Elle ne tient aucune place non plus dans les anciennes cérémomies « officielles », telles que nous les connaissons pour les deux ou trois derniers siècles. Pourtant on y venait en pèlerinage et en procession. Il semble qu’il faille y voir là la persistance d’un ancien culte des eaux, très populaire chez les populations locales, qui aurait été repris par le culte catholique en raison de son caractère vivace et persistant dans la mémoire et la foi des habitants de Larchant.

Le Chapitre de Notre-Dame de Paris, seigneur de Larchant depuis l’an mil a préféré tolérer la fontaine, pour attirer les pèlerins vers l’église et recueillir leurs offrandes nécessaires aux travaux de construction. Ce n’est qu’après la Révolution que l’on trouve des allusions écrites à la fontaine. La grande procession annuelle du tour de la Châsse, a été reprise de son côté pendant au moins la première moitié du XIXe siècle. La source subsiste comme lieu de recueillement et but de procession. Elle a gardé cette vocation jusqu’à nos jours. Les habitants de Larchant y sont très attachés et la considèrent toujours comme un élément essentiel de leur patrimoine.

Ce texte est issu d’un dépliant édité par l’Association Culturelle de Larchant. www.larchant.com
La Fontaine Saint-Mathurin n’est pas classée ni inscrite aux monuments historiques.